About B’nai Darfur

E N G L I S H (scroll down for french, german version)

Background

In 2003, a conflict in the western region of Darfur, Sudan, began when rebel groups accused the central government of neglecting the area. In response, a government-backed militia known as the Janjaweed has been engaging in a genocidal campaign to wipe out communities of Muslim African tribal farmers in Darfur. To date, about 400,000 people have been killed, and 2.2 million have been displaced in clashes between indigenous rebel groups and the government.

Refugees have been fleeing to big cities and neighboring countries such as Chad and Egypt, seeking safety. In Egypt, the situation of the Sudanese refugees is dire; they lack basic rights, are on the verge of starvation, and suffer from frequent harassment by the authorities. During a protest in December 2005, 27 were killed by the Egyptian police, while many others were injured, detained and deported back to Sudan.

Consequently, out of desperation, some have fled to Israel seeking refuge. Currently about 1,200 Darfuris are in Israel with about 500 in Tel Aviv and the rest primarily working in agricultural settlements and hotels in Eilat.

Mission and Organizational History

On August 15th, 2007, Sons of Darfur was established in Israel. Sons of Darfur is a non-profit humanitarian organization that works to develop a communal identity for Darfurian refugees in Israel through provision of social, health, educational and cultural programming and services. Our aim is to empower the community; we help individual members achieve self-sufficiency and economic independence while acting together to advance our socio-economic status as a group. While we primarily assist the Darfurian community, our group also provides vital assistance and consultation to other refugee communities such as those from South Sudan and Eritrea.

Sons of Darfur was founded by a core group of some of the first 50 Darfurian refugees to enter Israel. While still detained by the authorities in Israeli prisons, these activists decided to create a self-help and self-advocacy association with the belief that they could best understand and address the needs of their own community. During their prolonged detention, community members began to teach each other English to prepare for their release and increase their success in finding employment. Upon release from prison Sons of Darfur formally established itself.

Goals

Recently, due to advocacy by the Sons of Darfur, other groups and the international community, the government granted 600 Darfurian refugees in Israel temporary residency status. However, refugees in Israel continue to faces many challenges to healthy integration. Sons of Darfur is committed to addressing these challenges in the following ways:

* To ensure that the basic needs of every refugee are met including housing, employment, medical care and education.
* To ensure that refugees are educated about their rights and have access to those who can help realize them.
* To advance and empower women and youth, by encouraging education and increasing accessibility to educational and employment opportunities.
* To build a strong sense of community among refugees and a network for mutual aid.
* To reunite refugees with lost and displaced relatives.
* To raise the level of awareness of the genocide in Darfur and the plight of refugees living in Israel, within Israel and international community.

Accomplishments

In the short time since our founding, we have achieved the following:

* We have found housing for more than 17 families and assisted some 1,000 single refugees in employment and housing.
* We have conducted in-depth interviews and registration of some 750 Darfuris.
* Together with the Tel Aviv Municipality, we have registered 100 children for school.
* We have established regular Hebrew and English language lessons for adults.
* Our presence in Israel, and meetings with government officials, has raised awareness of the genocide occurring in Darfur. This activism has encouraged the government to assist our community in Israel and advocate on behalf of ending the genocide in Darfur.

Bnai Darfur is committed to ensuring that our community realizes its potential to be positive and contributing members of Israeli society while using our strong position to assist other, less fortunate, refugee communities in Israel. We hope you will join us in these efforts.

*********************************************************************

Version française

A propos de Bnai Darfour

Origines du conflit

En 2003, un conflit explose dans la région occidentale du Darfour, lorsqu’un groupe de rebelles accuse le gouvernement central de négliger la région. Le gouvernement réagit en envoyant une milice connue sous le nom de « Janjaweed », chargée d’exterminer les communautés musulmanes africaines du Darfour. Aujourd’hui, environ 400.000 personnes ont été tuées et 2,2 millions ont été déplacées.

Des réfugiés ont fui vers les grandes villes et les pays voisins tels que le Tchad ou l’Egypte. En Egypte, la situation des réfugiés Soudanais est déplorable ; victimes de violations des droits de l’homme, ils sont au bord de la famine et fréquemment harcelés par le gouvernement. Au cours d’une manifestation en décembre 2005, 27 réfugiés ont ainsi été tués par la police égyptienne, de nombreux autres blessés et emprisonnés, avant d’être renvoyés au Soudan.

C’est ainsi que certains ont cherché refuge en Israël, seul pays non arabe que l’on puisse atteindre par voie terrestre. Aujourd’hui, environ 5000 réfugiés du Darfour se trouvent en Israël, dont une partie à Tel Aviv et le reste travaillant dans des kibboutz ou des hôtels à Eilat.

Mission et histoire de l’organisation

Le 15 août 2007, l’association Bnai Darfour (« Fils du Darfour ») a été établie en Israël. Bnai Darfour est une organisation humanitaire à but non lucratif qui cherche à développer une identité communautaire pour les réfugiés du Darfour en Israël à travers des activités sociales, éducatives, culturelles ainsi que des services tels que distribution de nourriture ou de soins. Notre but est de renforcer la communauté : nous aidons les membres à parvenir à subvenir eux-mêmes à leurs besoins. Par ailleurs, nous voulons améliorer le statut socio-économique de notre communauté. Si nous assistons en priorité la communauté du Darfour, notre groupe se charge également d’aider à remplir les besoins vitaux et de conseiller d’autres groupes de réfugiés, tels que ceux du Sud Soudan ou de l’Erythrée.

Bnai Darfour a été fondé par un groupe d’une cinquantaine de réfugiés du Darfour, arrivés parmi les premiers en Israël. Alors qu’ils étaient encore en détention dans des prisons israéliennes, ils décidèrent de créer un groupe d’entraide et d’autodéfense avec la conviction qu’ils pourraient mieux comprendre et faire connaitre les besoins de la communauté. Pendant cette détention prolongée, les membres de la communauté commencèrent à s’enseigner mutuellement l’anglais, afin de se préparer à leur libération et d’accroitre leurs chances de trouver un emploi. Après leur libération, l’association Bnai Darfour fut officiellement établie.

Buts

Récemment, grâce au travail de Bnai Darfour, d’autres ONG et de la communauté internationale, le gouvernement israélien a accordé à 600 réfugiés du Darfour un statut de résidents temporaires. Cependant, de nombreux obstacles s’opposent encore à une intégration réussie des réfugiés en Israël. Bnai Darfour souhaite contribuer à résoudre ces obstacles des manières suivantes :

* Faire en sorte que les besoins fondamentaux de chaque réfugié soient remplis, en particulier un toit, un emploi, des soins médicaux et l’accès à l’éducation.

* Faire connaitre leurs droits aux réfugiés et leur donner accès à ceux qui peuvent les aider à les réaliser.

* Aider et encourager les femmes et les jeunes, en les poussant à étudier et en facilitant leur accès à l’éducation et aux offres d’emploi.

* Etablir un fort sentiment de communauté parmi les réfugiés et un portail d’aide mutuelle.

* Réunir les réfugiés qui ont été séparés de leur famille ou l’ont perdue.

* Améliorer la connaissance du génocide du Darfour et la prise de conscience de la situation des réfugiés vivant en Israël dans le pays même et au sein de la communauté internationale.


Réalisations

Durant la courte période depuis notre fondation, nous avons accompli:

* Nous avons trouvé des toits pour plus de 17 familles et assisté environ 1000 réfugiés venus seuls à trouver un emploi et un appartement.

* Nous avons conduit des interviews approfondies et collecté des donnés sur environ 750 réfugiés.

* En coopération avec la mairie de Tel Aviv, nous avons inscrits une centaine d’enfants à l’école.

* Nous avons instauré des cours réguliers d’hébreu et d’anglais pour adultes.

* Notre présence en Israël et nos rencontres avec des représentants du gouvernement ont accru la prise de conscience du génocide du Darfour. L’activisme a encouragé le gouvernement à aider notre communauté en Israël et à défendre une position visant à faire cesser le génocide.

Bnai Darfour s’attache à ce que la communauté réalise son potentiel à devenir des membres à part entière de la société israélienne, tout en tirant profit de notre forte position pour aider les autres communautés de réfugiés moins fortunées en Israël. Nous espérons que vous nous aiderez dans ces efforts.

Language
Volunteer with us
Log In
News Archives
October 2014
M T W T F S S
« Sep    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
News Archives
True Story!
real-story
Out of Egypt
Out of Egypt
יציאת מצרים
יציאת מצרים

 Donate Now $ 50

Team Dashboard
Staff email